Elle se fait tringler par son collègue…

avec Natalie Norton

Elle se fait tringler par son collègue…

Une jolie blondasse se fait draguer par tous ses collègues de bureau. Mais elle s’offre à un seul d’entre. Dès que tout le monde est parti pour la pause déjeuner, elle se fait rejoindre par son collègue qui lui soulève la jupe pour peloter ses jolies fesses. La jolie blonde se met à genoux pour lui tailler une pipe goulue tout en fixant dans les yeux son ami complice. Elle garde sa robe et ses bottes, mais se fait retirer le string pour se faire prendre sur le bureau et sur le canapé de la salle de repos. Ils sont donnent à cœur joie et la belle blondinette ramasse de puissants coups de queues dans la chatte jusqu’à ce que son collaborateur explose sur son buste généreuse. La pose est finie au travail !

Télécharger la vidéo HD complete

  • Sur le même DVD
  • Baise de fin de soirée…

    Il est tard et la journée se termine dans ce bureau. Une jeune fille prend un petit peu de temps pour elle et commence à se peloter en solo lorsque son collègue de bureau débarque. Il l’embrasse naturellement…
  • La campagnarde se faire…

    Une jolie campagnarde retrouve son fermier de voisin tandis qu’il est au champ. Il descend de son tracteur et vient peloter et embrasser le corps de la jeune fille tandis que sa propre femme observe tout…
  • Elle s’excite seule avant…

    Une belle femme mûre brunette avec un corps divine est en train de s’exciter toute seule en se tirant sur le bout des seins et en se caressant la minette. Elle attend tout simplement que son pervers rentre…
  • Il masse les pieds de sa…

    Ce mâle a une secrétaire merveilleuse et magnifique. Elle a mal au pied et c’est avec un certain dévouement qu’il vient lui masser la voûte plantaire. Mais il ne fait pas ça par gentillesse. Il sait bien…
  • Prof pulpeuse baisée par…

    On se rend dans une salle de classe pour étudiants ayant des difficultés. La blondasse pulpeuse et charnue a une paire de seins opulente et un appétit sexuel débordant. Ce soir-là, elle n’a qu’un seul…